TERRE D'OISEAUX

TERRE D'OISEAUX

Hibou

 

Oiseaux de proie nocturnes autrefois apparentés à la famille des éperviers, ils sont maintenant associés généralement à d’autres oiseaux qui se nourrissent pendant la nuit, tels que l’engoulevent.

 

image.jpg

 

Le hibou a un bec court et crochu, ainsi que de puissantes serres comme l’épervier ; il s’en distingue cependant par sa tête large, ses yeux et ses oreilles de grande taille, ainsi que son doigt réversible à chaque patte, un doigt écarté qu’il peut tourner vers l’extérieur ou même vers l’arrière, alors que les autres sont tendus vers l’avant, et qui lui assure une préhension ferme de toutes sortes d’objets.

Grâce à ses grands yeux, dont il peut faire varier la grandeur de l’iris, le hibou utilise au maximum la faible luminosité de la nuit et, contrairement à la plupart des autres oiseaux, ses yeux se trouvent sur le devant de la tête, ce qui lui permet de voir un objet avec les deux yeux à la fois. Son plumage soyeux, tacheté de brun, de gris, de noir et de blanc et constitué d’une structure de plumes complexe, fait généralement paraître le corps de l’oiseau plus gros qu’il n’est. 

 

image.jpg

 

Les ailes du hibou ne produisent pas de vibration ultrasonique ; le duvet velouté du dessus de ses ailes ainsi que la frange soyeuse de leur bord d’attaque et de fuite contribuent apparemment à réduire les turbulences de l’air. Le hibou peut donc descendre en piqué silencieusement dans l’obscurité et s’abattre sans bruit sur sa proie prise au dépourvu.

Il se nourrit essentiellement de rongeurs, mais aussi, pour certaines variétés, de petits oiseaux et d’insectes. Le cri des hiboux va du piaulement strident au hululement grave.



20/03/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres