TERRE D'OISEAUX

TERRE D'OISEAUX

Infos insolites sur les oiseaux de la famille des grimpeurs

  • La tête antichoc des pics

 Une force de 80 à 100 g suffit à provoquer chez l’homme une commotion cérébrale. Le pic, quant à lui, supporte 1 200 g lorsqu’il frappe de son bec l’écorce d’un arbre. Comment cet oiseau accomplit-il sa besogne, apparemment sans même être pris de migraine, et encore moins subir une commotion ?

 

 

 

 Les scientifiques ont découvert quatre caractéristiques de la tête du pic lui permettant d’amortir les chocs :

 

1. un bec robuste mais flexible ; 

2. un appareil hyoïdien (structure composée d’un os et de tissus élastiques) qui entoure le crâne 

3. une partie de crâne spongieuse ; 

4. un faible espace entre le crâne et le cerveau pour le liquide cérébro-spinal. 

Chacun de ces éléments absorbe les chocs mécaniques, ce qui permet au pic de frapper jusqu’à 22 coups par seconde sans endommager son cerveau. 

 


 



06/04/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres