TERRE D'OISEAUX

TERRE D'OISEAUX

La mer et les déchets plastiques

Des poubelles vivantes

Une étude internationale consacrée à l’action des détritus sur la vie marine montre que l’estomac du fulmar boréal, un oiseau de la mer du Nord, contient en moyenne 30 morceaux de plastique. C’est le double de ce que l’on trouvait au début des années 80 L’étude s’est portée sur le fulmar boréal parce qu’“ il mange presque de tout et ne régurgite pas ce qu’il avale.

Au nombre des débris plastiques retrouvés dans l’estomac de fulmars morts figurent des jouets, des outils, des cordages, des gobelets, de la mousse à matelas, des bouteilles et des briquets.

Cette étude nous a appris que les animaux marins des côtes écossaises sont en train de devenir des poubelles vivantes. On signale que plus de 100 espèces d’oiseaux de mer, sur les 300 que compte la planète, avalent du plastique accidentellement.



21/04/2014
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres